Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Crédits Photo: Reuters
Julie Gayet serait donc toujours aussi proche de François Hollande

Scoop toujours

Julie Gayet et François Hollande : de nouvelles photos prises à l'intérieur de l'Elysée

Voici publie en couverture ce vendredi un cliché du président de la République avec l'actrice.

"L’Ely­sée abrite un bonheur discret. Depuis le début de leur liai­son, François Hollande et Julie Gayet ne sont jamais appa­rus ensemble en public. Pour autant, leur histoire a conti­nué de s’écrire, et quelle plus belle preuve que les clichés que Voici vous offre en exclu­si­vité dans son nouveau numéro". C'est quelques lignes ont été publiées ce vendredi matin sur le site internet du magazine people. Car Voici publie donc des photos du président de la République accompagné de l'actrice. 

D'après le magazine, le chef de l'Etat et Julie Gayet ne se cachent (presque) plus à l'Elysée. Sur un cliché, on les voit d'ailleurs sur la terrasse profitant "d'un moment de complicité" comme l'écrit Voici. Selon plusieurs sources, l'actrice passerait de plus en plus de temps aux côtés de François Hollande. Le magazine affirme même que "la comé­dienne y dort (NDLR : à l'Elysée) plusieurs fois par semai­ne…"

C'est la première fois qu'un paparazzi réussit à prendre des photos non autorisées à l'intérieur de l'Elysée. De son côté, VSD explique que " 3 ans après leur rencontre et malgré des hauts et des bas dans leur couple, c'est reparti !" Selon le magazine, "ils ne se quittent jamais très longtemps, jonglant avec l'emploi du temps présidentiel et jouant avec les paparazzis qui suivent en permanence l'actrice". Toujours d'après VSD, Julie Gayet arriverait tous les soirs "vers 18h30 et repartirait le lendemain matin aux alentours de 8h30".

Lu sur Voici

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !