Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International

Guerre et paix

Jérusalem : Sons de cloches dissonants dans les associations musulmanes françaises

Le Conseil français du culte musulman a appelé à prier pour "une issue pacifique" à Jérusalem, et à demandé de ne pas "importer le conflit" israélo-palestinien. La fédération des Musulmans de France s'est positionnée aux côtés des "millions de Palestiniens

Vendredi, lors de la prière, le CFCM a réagi à la décision de Donald Trump en adoptant une posture de retenue et d'apaisement. Ils ont salué la sagesse de la position française et on dit s'en remettre au Conseil de sécurité de l'ONU et à la communauté internationale.  Le CFCM s'est d'ailleurs rendu à l'ambassade des Etats-Unis en France pour signifier leur inquiétude.

Même son de cloche au RMF (Rassemblement des Musulmans de France), qui a tenu à rappeler "l’attachement spirituel indéfectible des musulmans du monde entier à cette ville". L'association a aussi  mis en garde du "risque d’embrasement général" actuel, tout en demandant aux musulmans de "prier pour la paix".

Mais comme c'est souvent le cas, la FMF (ex-UOIF), rattachée aux Frères Musulmans, a livré un message bien plus politique, tout en reconnaissant la valeur partagée pour les religions de la ville trois fois sainte. Ils se sont néanmoins bel et bien engagés aux côtés des millions de Palestiniens qui vivent sous l’occupation".

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !