Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
©DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP / POOL

Brexit

Jeremy Corbyn et l’opposition travailliste acceptent la tenue d’élections anticipées

Alors que Boris Johnson, Premier ministre du Royaume-Uni, est attaché à la tenue d’élections anticipées, le chef de l’opposition, Jeremy Corbyn, a donné son accord.

Le Labour, le principal parti d’opposition au Royaume-Uni, a donné son accord à la tenue d’élections anticipées. Boris Johnson tente d'obtenir cette confirmation au Parlement ce mardi. 

Jeremy Corbyn a précisé ses intentions ce mardi : 

"Notre condition d’exclure une sortie sans accord est désormais remplie"

Ils ont obtenu en effet le report de la date du Brexit accordé par l’Union européenne. La nouvelle échéance a été fixée au mois de janvier 2020. 

Jeremy Corbyn, avec cette promesse de nouvelles élections législatives anticipées, a promis de lancer "la campagne la plus ambitieuse et la plus radicale pour un véritable changement que notre pays ait jamais vue".

Les députés britanniques doivent se prononcer cet après-midi sur une loi de Boris Johnson qui fixe la date de ces élections anticipées.

La Chambre des communes avait pourtant rejeté lundi le texte du gouvernement en vue de convoquer des élections le 12 décembre. Mais avec le ralliement des travaillistes ce mardi, l’horizon semble dorénavant dégagé pour le passage du texte.

Les élections pourraient cependant ne pas avoir lieu précisément le 12 décembre mais plutôt le 11 décembre, selon la BBC.

Selon des sources gouvernementales anonymes citées par la BBC, Boris Johnson serait prêt à accepter une motion de compromis déposée en ce sens par les Libéraux démocrates et les nationalistes écossais du SNP.

BBC

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !