Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
©

Ca continue

Irak : après les chrétiens d’Orient, l’Etat islamique s’en prend à d’autres communautés

Près de Mossoul, des milliers d’Irakiens Yazidis sont pris au piège par l’EI, coincés dans une montagne où ils meurent de soif.

Isolés en haut de leur montagnes, des milliers d’Irakiens font face à un problème insoluble : soit descendre de leur montagne, et tomber entre les mains des Sunnites extrémistes qui les encerclent, soit mourir de soif, rapporte le Washington Post

Plusieurs agences humanitaires se sont émues de leur sort, mardi 5 août et expliquent qu’entre 10.000 et 40.000 civils sont bloqués sur mont Sinjar, au nord de l’Irak. La montagne, qui leur a permis un temps de se cacher et de fuir les violences qui sévissent dans la région, est en train de devenir un cimetière pour leurs enfants, et ce malgré la tentative de largage de bouteilles d’eau par des avions gouvernementaux.

La plupart des civils sont membres de la communauté Yazidi, une religion très ancienne qui prend racine dans plusieurs religions, dont le zoroastrisme, le christianisme et l’islam. Ils sont considérés comme des adorateurs du diable et des apostats par l’Etat islamique, inspiré d’Al-Qaïda.

Depuis que les jihadistes de l'Etat islamique ont pris le contrôle de Mossoul, dans le nord du pays, en juin dernier, les chrétiens, persécutés, ont fui en masse. L’EI menacait de s’en prendre à toutes les communautés du pays. C’est désormais chose faite.

Lu sur Washingtonpost.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !