Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
©

Classique

20 millions de pianistes en Chine

La virtuosité des pianistes classiques chinois impressionne.

Yu Wang (Photo Felix Broede/Deutsche Grammophon)

"Selon un récent reportage de la chaîne Arte sur le virtuose du clavier Yundi Li, il y aurait en Chine vingt millions de futurs pianistes." signale Le Figaro qui souligne la virtuosité de certains d'entre eux.

Exemple avec Yuja Wang (23 ans) qui a enregistré une demi-douzaine de disques dont la Rhapsodie de Rachmaninov sur un thème de Paganini et son concerto n° 2 avec Claudio Abdo chez Deutsche Grammophon  : "sur YouTube, une vidéo où on la voit jouer à vive allure une transcription du Vol du bourdon par Cziffra a été vue plus d'un million de fois". Comme l'explique cette pianiste "«Du coup, chaque télé que je fais me demande ce morceau. C'est inouï ! En dehors des mélomanes, les gens ne me connaissent qu'à travers ça. Au départ ce n'était qu'un jeu : un moyen de voir si je pouvais aller plus vite avec deux mains que tout un orchestre.».

La formation des pianistes chinois est dure, selon Pierre Reach concertiste et pédagogue français est professeur honoris causa au conservatoire de Shanghaï : "«Ce sont des bêtes de somme, avoue-t-il. J'ai connu un garçon de neuf ans qui travaillait cinq heures par jour au conservatoire, et encore trois heures chez lui. Ces enfants consacrent leur vie au piano : ils n'ont pas de vie à côté, mais c'est un sacrifice qu'ils sont prêts à accepter dès le plus jeune âge.»"

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !