Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le choléra, un autre défi
©

Haïti

Le choléra, un autre défi

Les Haïtiens élisent ce week-end leur nouveau président alors que la progression de l'épidémie est plus inquiétante que prévue.

Qui de l'universitaire ou du chanteur remportera les suffrages de la majorité des Haïtiens ?
Mirlande Manigat et Michel Martelly, alias Sweet Micky, s'affrontent ce week-end lors du second tour des élections présidentielles en Haïti, plus d'un an après le séisme ayant causé la mort de 300 000 personnes en janvier 2010. Le vainqueur du scrutin, qui pourrait être "perturbé" par le retour d'exil de l'ancien chef de l'Etat Jean-Bertrand Aristide, aura fort à faire pour reconstruire le pays.

Parmi les premiers défis à relever : le choléra. Une alarmante étude américaine vient en effet de revoir très nettement à la hausse l'importance de l'épidémie. Publiée dans The Lancet par une équipe américaine, elle estime que le choléra pourrait toucher 779 000 personnes d'ici au mois de novembre 2011, et provoquer la mort de 11 000 malades.

Selon ces scientifiques, les premières prévisions de l'OMS ont été sous-estimées car elles n'ont pas pris en compte toutes les caractéristiques de la maladie, notamment l'évolution des cas déclarés et les différents modes de transmission.

L'étude des médecins du Massachusetts General Hospital préconise des solutions pour abaisser substantiellement la propagation du choléra : une plus vaste campagne de vaccination, un meilleur accès aux médicaments et à de l'eau potable non contaminée.

Lu sur Futura Sciences

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !