Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
©

Santé

Guéri du Sida?

La communauté scientifique oscille entre doutes et espoirs après l'apparente guérison d'un patient séropositif de 40 ans, en Allemagne.

Initialement soigné pour une leucémie, cet homme a subi chimiothérapie et radiothérapie avant une greffe de moelle osseuse. Pendant toute la durée de l'opération, il a du interrompre son traitement antirétroviral. Or, 4 ans après, alors que les médecins s'attendaient à ce que le virus du Sida prolifère, il n'est plus détectable dans les zones de l'organisme qu'il pourrait infecter.

Deux bémols à cette bonne nouvelle, cependant. D'une part, la disparition du VIH ne signifie pas que le virus a été totalement vaincu. Il peut en effet se dissimuler dans des cellules dites "sanctuaires". D'autre part, ce traitement ne saurait être généralisé étant données la lourdeur et la dangerosité d'une greffe de moelle osseuse.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !