Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
©LLUIS GENE / AFP

Catalogne

Grève générale : très forte mobilisation des indépendantistes catalans dans les rues de Barcelone

Des milliers de manifestants défilent à Barcelone ce vendredi, journée de "grève générale". Ce mouvement intervient après les condamnations de leaders séparatistes à de lourdes peines de prison.

Une véritable marée humaine a envahi les rues de la ville de Barcelone. La journée du vendredi 18 octobre s'inscrit dans le cadre d'un mouvement de "grève générale". Les indépendantistes catalans et les manifestants mobilisés veulent ainsi protester après les condamnations de neuf leaders séparatistes à des peines d'emprisonnement. 

Des marches de la liberté étaient organisées au sein de la Catalogne. Elles ont convergé ce vendredi dans les rues de Barcelone dans le cadre d'une manifestation de grande ampleur. 

525.000 personnes ont manifesté à Barcelone, selon un premier bilan dévoilé par la police municipale. 

Face à l'ampleur dumouvement des vols ont été annulés. La basilique de la Sagrada Familia a été fermée. La frontière routière entre la France et l'Espagne a été "coupée dans les deux sens" par des manifestants indépendantistes. Des précautions ont également été prises pour le amtch de football entre le Real Madrid et le FC Barcelone. 

Des tensions ont éclaté chaque soir cette semaine à Barcelone entre les manifestants et les forces de l'ordre. Des barricades enflammées ont notamment été installées dans le centre de la ville. 

Des débordements sont redoutés en marge de la manifestation de vendredi à Barcelone. Le gouvernement espagnol va devoir tenter de rassurer les manifestants et d'apaiser la colère des indépendantistes catalans, suite aux récentes condamnations.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !