Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Gilets jaunes : pour le patron de la DGSI, les ultras n’ont pas pris "le leadership"
©ERIC FEFERBERG / AFP

Analyse

Gilets jaunes : pour le patron de la DGSI, les ultras n’ont pas pris "le leadership"

Dans une interview accordée au Parisien mardi 19 février, le nouveau patron de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) est revenu sur le mouvement des gilets jaunes.

Nommé il y a quatre mois, Nicolas Lerner, le nouveau patron de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), s'est exprimé pour la première fois dans la presse ce mardi 19 février. Dans un entretien au Parisien, il est notamment revenu sur les derniers développements du mouvement des gilets jaunes.

Les ultras profitent des Gilets jaunes

Selon lui, les manifestants radicaux sont plus nombreux aujourd'hui qu'il y a trois mois, "car le nombre de manifestants diminue". "Outre leurs propres agissements, ces individus, que je ne confonds pas avec les personnes qui prennent part aux manifestations de manière pacifique, ont par ailleurs contribué à la radicalisation de certains profils qui ne sont pas connus pour leur appartenance à une mouvance ultra", indique Nicolas Lerner.

Et d'ajouter :"A Toulouse, Bordeaux, Nantes ou Caen par exemple, ils ont généré une forme de violence totalement décomplexée et débridée chez des individus qui n'étaient connus ni pour leur appartenance à l'ultragauche, ni à l'ultradroite". En revanche, pour le patron de la DGSI "à aucun moment les groupes ultras n’ont réussi à prendre le leadership sur ce mouvement même s’ils voient en lui une opportunité de s’en prendre aux symboles de la République, qui sont leurs cibles habituelles".

 

Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !