Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Gérald Darmanin annonce que les fraudes fiscales seront désormais traquées... sur les réseaux sociaux
©LUDOVIC MARIN / AFP

Fisc 2.0

Gérald Darmanin annonce que les fraudes fiscales seront désormais traquées... sur les réseaux sociaux

Cette initiative du gouvernement débutera dès janvier 2019. Les réseaux sociaux seront donc scrutés par les agents du fisc afin d'observer d'éventuelles irrégularités que les voies traditionnelles d'enquête ne permettent pas.

Dans l'émission Capital, de M6, le ministre de l'Action et des comptes publics était invité ce dimanche 11 novembre pour discuter de fraude fiscale. Il a profité de cette opportunité pour annoncer un nouveau dispositif qui devrait être testé dès janvier 2019 afin de surveiller les profils des Français sur les réseaux sociaux pour détecter d'éventuelles fraudes fiscales. Facebook, Twitter, Instagram, autant de réseaux sur lesquels les Français laissent beaucoup d'informations... que veulent utiliser l'administration.

Lui même s'est expliqué : il sera désormais possible de "constater que si vous vous faites prendre en photo, de nombreuses fois, avec une voiture de luxe alors que vous n'avez pas les moyens pour le faire, peut-être que votre cousin ou votre copine vous l'a prêtée, ou peut-être pas". Afin de débouter les inquiétudes quand à la violation du caractère privé des données espionnées, Gérald Darmanin a souligné que cette expérience sera effectuée sous le contrôle de la CNIL. 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !