Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
©Capture écran/Youtube Univision Noticias

Alone

G7 : Donald Trump, seul contre tous

Malgré les pressions de ses homologues, le président américain n'a rien lâché sur le commerce ou le climat.

Mise à jour 13h30 : Le G7 a "pris acte" des divergences de vue entre les Etats-Unis et les autres pays sur le climat.

Donald Trump en a vu d'autres. Présent au G7, le président américain a certes rappelé la convergence des Etats sur la lutte contre le terrorisme (et sur le rôle des géants du net dans la propagation des informations), il n'a, en revanche, pas lâché de lest sur les sujets les plus délicats, à commencer par celui de l'accord de Paris sur le climat. "Ce sera sans nul doute l’un des sommets du G7 les plus compliqués depuis des années" a ainsi prophétisé Donald Tusk, le président du Conseil européen.

A LIRE AUSSI - À quoi sert encore le G7 ?

Si le président américain s'est toujours montré hostile à l'accord sur le climat, "ses vues évoluent (…) Il est venu ici pour apprendre" assure son conseiller économique, Gary Cohn. De là à dire qu'il pourrait changer d'avis ? Donald Trump a déjà prouvé qu'il en était capable, à multiples reprises. Sa décision finale, attendue après le G7, "sera fondée sur ce qu’il y a de mieux pour les Etats-Unis" assure le conseiller.

De la même façon, la vision du président américain, résolument protectionniste, tranche avec celle de ses homologues. "Nous aurons une discussion très vigoureuse sur le commerce et nous allons discuter de ce que signifie “libre et ouvert”" assure donc Gary Cohn. Ce G7 devrait finalement se résumer à quelques bonnes intentions mais le flou demeure.

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !