Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Crédits Photo: DAMIEN MEYER / AFP

Le changement, c'est demain

Frais bancaires, prix du gaz, contrôle technique... Ce qui change au 1er juillet

Comme à chaque 1er juillet, plusieurs changements entrent en application.

Que nous réserve ce 1er juillet 2019 ? Petit tour d'horizon des évolutions réglementaires, revalorisations et hausses de prix.

Prix du gaz

Les tarifs réglementés, appliqués par Engie à quelque 4,3 millions de foyers, diminuent de 6,8 %, grâce à la baisse des cours du gaz naturel.

Allocations-chômage

Les allocations-chômage seront revalorisées de 0,7 %, l’indemnité minimale passant ainsi de 29,06 à 29,26 euros par jour.Cette hausse de 20 centimes d’euros quotidiens concernera environ 2,6 millions de personnes, soit près de 94 % des demandeurs d’emploi indemnisés par l’assurance chômage.

Congé paternité

Les pères d’un nouveau-né nécessitant une hospitalisation dans une unité de soins spécialisés pourront bénéficier, en plus des traditionnels congés de naissance et d'accueil de l'enfant, d'un congé spécifique indemnisé de 30 jours calendaires consécutifs, à prendre dans les quatre mois suivant l’accouchement.

Un avertisseur sonore pour les véhicules électriques et hybrides

Les constructeurs de véhicules électriques et hybrides ont l’obligation de les équiper d'un système d’avertissement acoustique afin que les piétons les repèrent plus facilement. 

Prime urgences

Environ 30 000 agents hospitaliers verront leur "indemnité forfaitaire de risque" revalorisée à 100 euros net.

Frais bancaires plafonnés

Les frais d’incidents bancaires (dépassement de découvert, rejet de prélèvement…) seront plafonnés à 20 euros par mois et 200 euros par an, pour les personnes "en fragilité financière" ayant souscrit à une offre spécifique garantissant des services de base à prix réduit.

Eco-prêt à taux zéro étendu

L’éco-prêt à taux zéro est étendu à tous les logements achevés depuis plus de deux ans, alors qu'il était jusqu'alors réservé aux résidences principales construites avant 1990. En outre, les travaux d’isolation des planchers bas (rez-de-chaussée) deviennent éligibles à l'éco-prêt.

Loyers plafonnés à Paris

Les loyers du parc privé à Paris ne devront pas dépasser, avec une tolérance de 20%, des prix de référence définis par quartier. Cette expérimentation s’appliquera à tous les baux signés ou renouvelés à partir de lundi. Les bailleurs qui ne préciseront pas le loyer de référence dans le contrat de location encourront jusqu’à 5000 euros d’amende pour une personne physique et jusqu’à 15.000 euros d’amende pour une personne morale. 

Mesures anti-pollution à Paris

Les voitures classées Crit’Air 5 ou non classées (essence avant 1997, diesel avant 2001) seront interdites de circuler en région parisienne, dans une « zone à faible émission »délimitée par l'A86, qui forme une boucle autour de Paris. Dans Paris intra-muros, kes véhicules légers et utilitaires dotés d’une vignette Crit’Air 4 seront interdits de circuler du lundi au vendredi, entre 8 heures du matin et 20 heures.

Contrôle technique renforcé

Le renforcement du test antipollution lors du contrôle technique des véhicules diesel obligera les concessionnaires automobiles à évaluer plus sévèrement l’opacité des fumées émises par le pot d’échappement.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !