Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Crédits Photo: Reuters

Trafic

Europe : un vaste réseau de trafic de viande de cheval démantelé par Europol

Le trafic s'étendait sur huit pays européens : Espagne, Belgique, France, Roumanie, Portugal, Italie, Suisse et Royaume-Uni.

Le 16 juillet dernier, 65 personnes ont été arrêtées et poursuivies pour des délits tels que la maltraitance animale, la production de faux, des atteintes à la santé publique, le blanchiment d'argent et l'appartenance à une association de malfaiteurs dans le cadre d'une enquête sur un vaste trafic de la viande de cheval en Europe, a annoncé dans un communiqué l'Office européen de police criminelle (European Police Office, ou Europol). Repéré pour la première fois en Espagne, le réseau s'étendait sur sept autres pays européens : Belgique, France, Roumanie, Portugal, Italie, Suisse et Royaume-Uni.

Parmi les 25 personnes arrêtées en Espagne, se trouvait également "un homme d’affaires néerlandais", interpellé dans sa villa à Alicante. Le suspect travaillait en étroite collaboration avec le chef du réseau, un autre Néerlandais arrêté en Belgique, a précisé Europol. Selon le quotidien El Pais, l'opération visait particulièrement le courtier néerlandais en viandes, Jan Fasen. Il était poursuivi par la justice française dans le scandale dit des lasagnes à la viande de cheval qui avait déjà touché plusieurs pays européens en 2013. Dans cette affaire, 13 pays européens avaient écoulé 750 tonnes de viande impropre à la consommation dans 4,5 millions de plats cuisinés.

Lu sur La Tribune

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !