Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Les témoignages de jeunes femmes Yézidies ont été publiés mercredi 15 avril par l'ONG Human Rights Watch.

Témoignages

Etat islamique : des jeunes filles yézidies racontent comment elles ont été "vendues" ou même "offertes en cadeau" à des djihadistes

Le site de "L'Obs" rapporte ce jeudi les témoignages de jeunes femmes Yézidies publiés le 15 avril par l'ONG Human Rights Watch.

Depuis le mois d'août 2014, la population irakienne subie directement la progression des combattants de l'Etat islamique dans le nord de l'Irak. Le site de "L'Obs" rapporte ce jeudi les témoignages de jeunes femmes Yézidies publiés le 15 avril par l'ONG Human Rights Watch. Si des dizaines d'entre elles ont été enlevées, détenues, violées, mariées ou converties de force par Daech, certaines ont pu s'échapper et livrer leur récit. 

Dans une publication datant du mois d'octobre, Daech comparait ouvertement les jeunes filles de la minorité Yézidie à des "esclaves" ou des "cadeaux" destinées à ses combattants. 

Selon les témoignages recueillis entre janvier et février 2015 par l'ONG auprès de jeunes femmes, de professionnels de santé et de responsables locaux de la ville de Dohuk, l'Etat islamique a instauré dans cette région un véritabler système structuré d'agressions sexuelles et d'esclavage. 

"Des témoins ont raconté qu'après leur enlèvement, les combattants avaient systématiquement séparé les jeunes femmes et les adolescentes de leurs familles et des autres captifs et les avaient déplacées d'un lieu à l'autre, en Irak et en Syrie. Les hommes, par milliers, ont été exécutés" rapporte "L'Obs", sur la base des conclusions de la mission de recherche de Human Rights Watch. Pour leur sécurité, l'anonymat des survivantes qui livrent leur témoignage a été préservé.

"Parfois j'étais vendue. Parfois j'étais offerte en cadeau. Le dernier homme était le plus violent : il m'attachait les mains et les jambes" témoigne une adolescente de 12 ans qui assure avoir été "possédée" par sept combattants de Daech, et violée régulièrement par plusieurs autres. 

Une jeune femme de 20 ans affirme quant à elle avoir été emmenée de force en Syrie, dans un lieu où une soixantaine de femmes de la même minorité étaient maintenues en captivité. "Oubliez les membres de vos familles, à partir de maintenant vous allez nous épouser, porter nos enfants, Dieu va vous convertir à l'Islam et vous allez prier" leur ont alors lancé des membres de l'Etat islamique. Edifiant.

Lu sur L'Obs

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !