Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
©BERTRAND GUAY / AFP

Recadrage

"Pure démagogie" : Emmanuel Macron critique Angela Merkel sur le dossier des livraisons d'armes à l'Arabie saoudite

Le président de la République a dénoncé implicitement la position de la chancelière allemande sur la question des ventes d'armes envers l'Arabie saoudite.

Emmanuel Macron a violemment critiqué Angela Merkel sur la question des relations commerciales avec l'Arabie saoudite face à la mort suspecte du journaliste Jamal Khashoggi. 

Le président de la République a critiqué implicitement la chancelière allemande. Le chef de l'Etat a dénoncé la "pure démagogie" des pays qui, comme l'Allemagne, veulent cesser d'exporter des armes vers le royaume saoudien à cause du scandale sur l'enquête de la disparition de Khashoggi. 

Emmanuel Macron s'est exprimé sur ce sujet lors d'une conférence de presse à l'occasion de son déplacement en Slovaquie, à Bratislava.

"C'est pure démagogie que de dire d'arrêter les ventes d'armes. [Elles] n'ont rien à voir avec M. Khashoggi, il ne faut pas tout confondre. (...) Je suis très admiratif envers ceux qui, avant de savoir, disent 'on ne vendra plus d'armes' ! Ils en vendent déjà parfois plus que la France à travers les joint ventures (coentreprises) qu'ils ont !"

Emmanuel Macron répondait à la question d'une journaliste sur les appels lancès par l'Allemagne et l'Autriche pour stopper les ventes d'armes envers l'Arabie saoudite. La France a livré l'an dernier 1,4 milliard d'euros d'armements à Riyad.  

Le chef de l'Etat est également attendu ce samedi à Istanbul pour un sommet majeur sur la Syrie avec l'Allemagne, la Turquie et la Russie. Les retrouvailles entre Angela Merkel et Emmanuel Macron à la suite de ces déclarations sur le dossier des ventes d'armes auprès de l'Arabie saoudite promettent donc d'être glaciales.  

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !