Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
©AFP

Engagement politique

Elections européennes : Francis Lalanne sera tête de liste de l’Alliance jaune

Francis Lalanne va s’impliquer au cœur de la campagne des élections européennes. Le chanteur a l’intention de faire entendre la voix et les revendications des Gilets jaunes afin de "transformer le système". Sa liste, l’Alliance jaune, est issue d’une fusion avec celle du Gilet jaune Jérémy Clément.

Le chanteur Francis Lalanne, soutien des Gilets jaunes, a annoncé ce mardi sa candidature aux élections européennes du 26 mai prochain. Il sera tête de liste de l’Alliance jaune. Cette alliance fusionne la liste de Francis Lalanne et celle du Gilet jaune Jérémy Clément, la liste RIC.

Francis Lalanne a officialisé sa décision lors d’une conférence de presse : 

"Les deux groupes m’ont fait l’honneur de me désigner pour conduire cette liste. Ce n’est pas une liste vouée à la pensée unique. Elle est démocratique, composée par des démocrates et des Gilets jaunes".

Il a ensuite insisté sur le fait que "nous n’avons pas vocation à représenter le mouvement des Gilets jaunes" :

"Ce serait contraire à la réalité de ce mouvement, qui ne souhaite pas être représenté. Et il a raison. Nous sommes dans le paradoxe où nous nous présentons alors que nous sommes contre le principe de la représentation. Pour nous, la démocratie, ce n’est pas élire, c’est voter".

Francis Lalanne souhaite "transformer le système" :

"On peut rentrer dans un système pour l’abolir, comme un virus dans un programme. On n’y arrive pas de l’extérieur. On se fait crever les yeux, arracher les mains, tabasser, insulter, emprisonner de manière abusive. Quand on prendra les manettes, on pourra abolir ce système et en mettre en place un autre".

Selon des informations du Parisien et du Monde, Francis Lalanne bénéficierait du soutien financier de Jean-Marc Governatori, co-secrétaire de l’Alliance écologiste indépendante. La liste de l'Alliance jaune bénéficie d’une caution financière de 800 000 euros.

Cette liste, déposée mardi au ministère de l’intérieur, est donc le fruit d’une alliance avec les représentants de la liste Ralliement d’initiative citoyenne, dite RIC, a précisé le chanteur lors de la conférence de presse. Jérémy Clément, meneur du RIC, sera numéro trois de la liste, derrière Sophia Albert-Salmeron, avocate à Avignon ayant défendu plusieurs Gilets jaunes.

L'Alliance jaune se veut "apartisane" et défend plusieurs propositions, notamment la taxe Tobin (taxe sur les transactions financières internationales), la taxation du kérosène lourd et la reconnaissance des ressources naturelles comme entités morales.

Le Monde et LCI

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !