Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le phénomène El Niño entraîne des évènements climatiques extrêmes, comme des sécheresses.
©REUTERS/ Romeo Ranoco

L'année de tous les dangers

El Niño : les dernières données prédisent qu'il sera monstrueux cet hiver

Le phénomène El Niño ébranle le climat dans le monde et devrait atteindre lors de l'hiver 2015-2016 une intensité record, provoquant des sécheresses et des inondations.

Lorsqu’il est intense, El Niño - un courant équatorial chaud du Pacifique - multiplie les évènements climatiques extrêmes : sécheresses, pluies diluviennes, cyclones...

"L’épisode de l’hiver 1997-1998 avait touché 110 millions de personnes, causé la mort de 24.000 d’entre elles lors de tempêtes et d’inondations, induit 40 milliards de dollars (environ 37,6 milliards d’euros) de dégâts notamment sur les productions agricoles et la pêche selon les Nations Unies", rappelle le site Futura Sciences.

Or, celui de cet hiver s'annonce de la même trempe que l’épisode de 1997.

Sur ces images du Cnes, qui présentent les anomalies du niveau de la mer, El Niño apparait en rouge. A gauche se trouve l’épisode de 1997 vus par Topex-Poséidon et à droite, les mesures effectuées en novembre 2015.

La US National Oceanic and Atmospheric Administration a de son côté expliqué que la température de l'eau dans le centre de l'océan Pacifique est supérieure de 3,1° à la moyenne, contre 2,8° lors de l'hiver 97-98.

"La communauté El Niño regarde avec attention l'évolution de celui-ci et s'il va dépasser l'itération de 1977-1998. Les relevés hebdomadaires et mensuels de température dans le centre du Pacifique montrent que c'est déjà le cas", assure Axel Timmerman, de l'université de Hawaï.

Lu sur le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !