Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Egypte : le président Mohamed Morsi propose un dialogue aux manifestants
©

"Différends politiques" ?

Egypte : le président Mohamed Morsi propose un dialogue aux manifestants

Confronté à une vague de mécontentement grandissant Mohamed Morsi a invité l'opposition à une réunion de dialogue national samedi au palais présidentiel.

Le président égyptien Mohamed Morsi, confronté à une vague de mécontentement grandissant, a invité l'opposition à une réunion de dialogue national samedi au palais présidentiel après deux jours de violents affrontements entre ses partisans et ses adversaires.

Le Front de salut national, qui regroupe les différentes forces d'opposition et qui a lancé un nouvel appel à manifester vendredi, jour de la grande prière, a fait savoir jeudi soir qu'il examinait la proposition du chef de l'Etat. Quant au "Mouvement du 6 avril", qui rassemble de jeunes révolutionnaires à l'origine du soulèvement de 2011 contre Hosni Moubarak, a d'ores et déjà rejeté sur Facebook l'offre de dialogue et fait savoir qu'il manifesterait vendredi contre le président.

Le chef de l'Etat, issu des Frères musulmans, a par ailleurs assuré que le référendum sur le projet de nouvelle Constitution tant décrié par l'opposition aurait lieu comme prévu le 15 décembre. Mohamed Morsi, à qui l'opposition reproche de vouloir s'octroyer des pouvoirs exorbitants, s'est engagé à former une nouvelle instance chargée de rédiger un nouvelle Loi fondamentale en cas de rejet du projet actuel jugé trop conservateur par nombre d'Égyptiens.

Les tensions entre le chef de l'Etat et la population sont montées d'un cran après la publication le 22 novembre d'un décret qui lui accorde des pouvoirs étendus et le met à l'abri de poursuites judiciaires. Les affrontements qui ont éclaté ces derniers jours entre partisans et opposants réclamant le retrait du décret et l'abandon du référendum ont fait sept morts et 350 blessés. "Ces événements douloureux se sont produits en raison de différends politiques qui devraient être résolus par le dialogue", a déclaré Mohamed Morsi lors de son allocution.

Lu sur Reuters

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !