Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
un portique de l'ecotaxe.

Conséquence

Ecotaxe : le démantèlement des portiques pourrait coûter 1,6 million d'euros

Le gouvernement a lancé un appel d'offre pour confier la désinstallation des portiques le long des routes après l'abandon de la taxe sur les poids-lourds.

Un temps, ces portiques ont été imaginés pour être reconvertis comme poste de contrôle pour les gendarmes pour les contrôles de vitesse ou pour les douaniers. Mais voilà, le gouvernement en a décidé autrement. Après l'abandon de l'ecotaxe, quid des portiques ? Il semblerait que le gouvernement ait choisi leurs démantèlement.

Selon une information rendue publique par Europe 1, un appel d'offre lancé il y a un mois, doit prendre fin d'ici huit jours. Chaque démontage est estimé à 10 000 euros, soit un coût totale de 1,6 million d'euros. A cela s'ajoute des frais de remise en état des sites.

Cet appel d'offre prévoit également le démantèlement de 230 bornes ecotaxe sur le bord des routes et les 718 000 boitiers installés sur les camions. Face à la pression des manifestants, principalement en Bretagne, l'ecotaxe a été suspendu en octobre 2014.

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !