Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International

Cible

Donald Trump soutient la CIA et s'attaque (de nouveau) à la presse

En visite au siège du renseignement, le nouveau président a accusé les journalistes de créer des tensions entre lui et la CIA.

Donald Trump n'aime pas vraiment le consensus. A peine rabiboché avec la CIA, le président américain s'est de nouveau attaqué aux journalistes qui comptent "parmi les êtres humains les plus malhonnêtes du monde." Trump s'est ainsi rendu samedi à Langley (Virginie) pour assurer qu'il était "à 1000% avec la CIA", balayant toute idée de tensions entre lui et le renseignent fédéral. Pourtant, le président américain n'avait pas épargné la CIA dans ses déclarations (notamment en la comparant dans un tweet à l'Allemagne nazie) et son patron, John Brennan, l'avait même appelé la semaine dernière à "se discipliner."

"Personne n’est aussi attaché à la communauté du renseignement et à la CIA que Donald Trump" a-t-il donc tranché, accusant les médias, sa cible préférée, de "fait croire qu'(il) avai(t) un problème avec la communauté du renseignement. C’est exactement le contraire." Il est d'ailleurs revenu sur le nombre de personnes venues à son investiture, affirmant qu'entre "un million et un million et demi de personnes" étaient venues. "Je regarde cette chaîne de télévision, et ils montraient des pelouses vides et parlaient de 250 000 personnes, a-t-il poursuivi. C’est un mensonge." Les relations entre le président élu et les médias ne sont pas sur le point de s'arranger….

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !