Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
©SAUL LOEB

Ingérence ?

Donald Trump avoue que son fils a recherché des informations sur Hillary Clinton auprès d'une avocate russe

Le président américain a dévoilé des éléments sur Twitter sur une rencontre entre son fils et une avocate russe au sujet d'Hillary Clinton durant la campagne de 2016.

Donald Trump a fait une déclaration ce dimanche qui fait couler beaucoup d'encre outre-Atlantique. Le locataire de la Maison Blanche a avoué que son fils, Donald Trump Jr., avait rencontré une avocate russe en juin 2016 à la Trump Tower. Le but de cet entretien aurait été d'obtenir des révélations sur Hillary Clinton. 

Donald Trump a donc admis que son fils avait bel et bien rencontré une avocate russe pour récupérer des informations sur sa concurrente lors de l'élection présidentielle. Ce rendez-vous est "parfaitement légal" selon le président américain. Cet indice serait le signe pourtant d'une tentative de collusion avec Moscou, selon les Démocrates. 

"Les "Fake News" rapportent, une pure invention, que je suis inquiet à propos de la réunion que mon merveilleux fils, Donald, a eu à la Trump Tower [en juin 2016]. Il s'agissait d'une réunion pour obtenir des informations sur une opposante. (...) Et ça n'a mené nulle part. Je n'en savais rien !"

Donald Trump a évoqué pour la première fois le sujet du contenu de cette réunion. Jared Kushner, le gendre du président, et son directeur de campagne, Paul Manafort, étaient également présents. 

Les avocats du président américain précisent néanmoins que la rencontre n'était pas illégale, que rien n'en est sorti et que Donald Trump n'était pas au courant.  

 

 

Lu sur France info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !