Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
©John MACDOUGALL / AFP

Oups

Dieselgate : 750.000 Mercedes auraient aussi été trafiquées

Le groupe Daimler, propriétaire de Mercedes, risque une amende de 3,75 milliards d'euros.

Le scandale du "dieselgate" affecte Daimler. Le groupe, propriétaire notamment de Mercedes, aurait trafiqué certains de ses moteurs diesel afin qu’ils paraissent moins polluants lors des contrôles. Selon le magazine Der Spiegel, le ministre allemand des Transports, Andreas Scheuer, a menacé d'infliger une amende de 3,75 milliards d'euros à l'entreprise.

En effet, selon le ministre, Andreas Scheuer un total de 750.000 Mercedes se seraient vues installer un système illégal de désactivation du dispositif antipollution et le ministère pourrait infliger une amende pouvant atteindre 5.000 euros par unité. Selon les médias allemands, Daimler risque en outre le rappel de jusqu'à 600.000 voitures dans le monde, dont des dizaines de milliers de modèles de l'emblématique Mercedes Classe C

L'affaire pourrait éclabousser Renault, selon le quotidien Süddeutsche Zeitung, qui a écrit vendredi que certains des moteurs concernés, des modèles de 1,6 l de norme Euro 6, ont été livrés par Renault à Daimler sur la base des accords de coopération conclus entre les deux constructeurs depuis 2010. Interrogé par l'AFP, Renault a indiqué ne faire "aucun commentaire parce que c'est un sujet qui concerne Daimler".

 

Lu dans Le Nouvel Obs

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !