Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Crédits Photo: David Ryder / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Investigations en cours

Des salariés d'Amazon auraient revendu des données confidentielles

Des employés de la firme américaine utiliseraient un système de fuites rémunérées afin d'arrondir leurs fins de mois.

La protection des données personnelles des utilisateurs est un sujet sensible pour les grandes entreprises du numérique comme Facebook ou bien encore Google. 

Amazon, le géant mondial du e-commerce, enquêterait actuellement sur des cas d'employés qui revendraient des données confidentielles à d'autres entreprises. Cette information, dévoilée par le Wall Street Journal, a été confirmée par la firme de Jeff Bezos

D'après la rédaction américaine, des salariés d'Amazon vendent des données internes et des informations confidentielles à des marchands qui commercialistent leurs produits sur la plateforme du géant américain. Cette pratique permettrait ainsi de les aider à accroître leurs ventes. 

Selon le Wall Street Journal, cette pratique est très répandue en Chine. Des intermédiaires travailleraient à Shenzen pour le compte d'employés du groupe. En échange d'une certaine somme (entre 80 et 2.000 dollars), des informations sur les adresses électroniques des clients qui laissent des commentaires sur les produits ou des informations sur les volumes de ventes seraient notamment échangées.   

Les employés doivent normalement respecter des règles commerciales et déontologiques assez strictes. 

Amazon entend riposter et se montrera intraitable face à ces pratiques dans le cadre de cette enquête interne. 

 

Lu sur France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !