Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
©KENA BETANCUR / AFP

Panique

Des engins explosifs qui visaient Hillary Clinton et Barack Obama ont été interceptés

La découverte de ces engins explosifs intervient après un incident similaire chez le milliardaire George Soros.

Un vent de panique souffle aux Etats-Unis après une nouvelle découverte inquiétante. Une bombe a été retrouvée ce mercredi 24 octobre dans la banlieue de New York.

Des colis suspects, contenant "potentiellement des engins explosifs", ont été interceptés par le service fédéral américain responsable de leur protection.  Les envois suspects étaient adressés aux bureaux de l'ancien président et de l'ancienne secrétaire d'Etat.  

D'après des précisions d'un membre des forces de l'ordre cité par le New York Times, les engins explosifs seraient similaires à celui retrouvé lundi dans la maison de George Soros, également dans la banlieue de New York.

Le FBI, les services secrets et la police locale sont mobilisés dans le cadre de l'enquête. 

Ces découvertes et ces menaces interviennent à quelques semaines des élections de mi-mandat décisives aux Etats-Unis. 

Selon un journaliste de NBCNews sur Twitter, un colis suspect aurait donc aussi été adressé à Barack Obama. L'objet en question a pu être intercepté dans la matinée par les services secrets.  

 

Lu sur le New York Times

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !