Cybercriminalité : une banque européenne se fait pirater de 500 000 euros en une semaine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Capture d'écran - Selon le laboratoire de Kaspersky, la cybercriminalité s'est encore accentuée
Capture d'écran - Selon le laboratoire de Kaspersky, la cybercriminalité s'est encore accentuée
©

Pas vu pas pris

Cybercriminalité : une banque européenne se fait pirater de 500 000 euros en une semaine

Près de 200 comptes ont été impactés par ce vol, note le groupe Kaspersky dans une analyse.

D'après les récentes conclusions du groupe Kaspersky, spécialiste des questions de cyber-sécurité, des preuves attestent que les comptes de 190 clients d'une banque européenne ont été vidés par des cyber criminels. Le laboratoire du groupe Kaspersky serait parvenu à retrouver la trace du serveur informatique grâce auquel cette attaque de grande ampleur a été mise en oeuvre pour permettre aux criminels d'empocher 500 000 euros, et ce en seulement une semaine. 

Selon les informations dont dispose le laboratoire, les victimes de cette cyber-attaque nommée "Luuuk" résident principalement en Italie et en Turquie, se faisant dépouiller de montants compris entre 1 700 et 39 000 euros. Si Kaspersky est bien parvenu à obtenir quelques informations sur cette opération, les auteurs de cette attaque informatique ont en revanche pris soin d'effacer tout élément pouvant permettre de les retrouver. Le groupe de cyber-sécurité a d'ailleurs refusé de divulguer le nom de la banque touchée par cette attaque.

Lu sur Euronews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !