Crise grecque : la BCE relève le plafond de ses prêts d'urgence à 68,3 milliards d'euros | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Crise grecque : la BCE relève le plafond de ses prêts d'urgence à 68,3 milliards d'euros
©Reuters

Aides

Crise grecque : la BCE relève le plafond de ses prêts d'urgence à 68,3 milliards d'euros

Le mécanisme de prêt d’urgence est reconduit pour deux semaines.

La BCE a décidé ce mercredi 18 février de reconduire pour deux semaines le mécanisme de prêts d'urgences accordées aux banques grecques et de relever à 68,3 milliards d'euros leur plafond. "La hausse a été approuvée", a affirmé à l'AFP une source bancaire proche de l'Eurosystème.

En proie à de grosses difficultés financières et alors que les négociations sur l'avenir du pays continue entre Athènes et ses partenaires européens, ces prêts constituent un vrai bol d’air pour le secteur bancaire du pays. Sans ces fonds d'urgence les banques helléniques risquent l'asphyxie, alors que les retraits de leurs clients se multiplient depuis l'arrivée au pouvoir de Syriza.

Le conseil des gouverneurs de la BCE doit reconduire à intervalles réguliers - toutes les deux semaines - le mécanisme de prêts pour la Grèce. La Banque centrale européenne avait fixé début février à 60 milliards d'euros le volume de ces prêts, un montant relevé la semaine dernière à 65 milliards d'euros. En cas d'échec des négociations entre Athènes et les Européens, la BCE pourrait se voir obligée de revoir les conditions d'octroi de ces prêts, voire même à y mettre un terme. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !