Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Ce nouvel élément vient confirmer la thèse d'un acte prémédité.

Antécédents

Crash de la Germanwings : Andreas Lubitz avait sollicité des dizaines de médecins avant le drame

Dans les semaines précédant le crash de l'A320, Andreas Lubitz avait répété une manœuvre de descente volontaire de l'appareil.

Brice Robin, le procureur de Marseille en charge de l'enquête criminelle sur le crash de l'A320 de la Germanwings, a livré de nouveaux éléments à l'agence Associated Press jeudi 4 juin. D'après lui, le co-pilote allemand de l'appareil, âgé de 28 ans, avait cherché de l'aide auprès de nombreux médecins quelque temps avant le crash. Touché par une grave dépression, Andreas Lubitz est soupçonné d'avoir volontairement propulsé l'appareil contre la montagne le 24 mars 2015, entrainant la mort de ses 150 passagers et de l'équipage.

Si les enquêteurs avaient déjà pu établir que le co-pilote s'était renseigné sur des méthodes de suicide et sur le système de fermeture de la porte de sa cabine de pilotage, ce nouvel élément vient confirmer la thèse d'un acte prémédité. Dans les semaines précédant le drame, Andreas Lubitz avait également répété une manœuvre de descente volontaire de l'appareil. 

Cette nouvelle révélation sur les antécédents médicaux du jeune co-pilote suscite de nombreuses interrogations quant à l'autorisation qui lui avait été donnée par sa compagnie de monter en cabine de pilotage.

 
Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !