Covid-19 : une fuite de données confidentielles révélerait un bilan beaucoup plus important de personnes contaminées en Chine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Covid-19 : une fuite de données confidentielles révélerait un bilan beaucoup plus important de personnes contaminées en Chine
©STR / AFP

Ampleur de l'épidémie

Covid-19 : une fuite de données confidentielles révélerait un bilan beaucoup plus important de personnes contaminées en Chine

Selon des données confidentielles de l'Université militaire chinoise de technologie de défense, révélées dans les colonnes de Foreign Policy, au moins 640.000 personnes auraient pu être touchées par le coronavirus en Chine.

Une fuite de données confidentielles en Chine a soulevé de nouveaux doutes cette semaine sur le bilan réel de l’épidémie en Chine, foyer d’origine du Covid-19. Selon ces récentes révélations, au moins 640.000 personnes auraient pu être touchées par le virus en Chine. Les chiffres officiels ne font état que de 82.933 contaminations.

Ces nouvelles données ont fuité de l'Université militaire nationale de technologie de défense, selon des révélations du magazine bimestriel américain Foreign Policy

La Chine pourrait avoir enregistré au moins 640.000  cas de contaminations par le Covid-19 dans 230 villes différentes, entre début février et mi-avril. 

Ces données explosives énumèrent dans le détail tous les endroits où les personnes ont été contaminées (des restaurants, des gares, des hôpitaux, des écolesn des hôtels). 

Les données, parfois incohérentes selon Foreign Policy, ne comprennent pas les noms des personnes qui ont contracté la maladie ou en sont mortes. Basée à Changsha, l'Université militaire nationale de technologie et de défense aurait récolté ces informations en se basant sur les chiffres du Ministère chinois de la santé, de la Commission nationale de la santé, mais aussi des rapports des médias et d'autres sources publiques.

 

Yahoo Actualités - Foreign Policy

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !