Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Covid-19 : une commande française de masques aurait été détournée et achetée en liquide par les Etats-Unis en Chine juste avant l'acheminement vers la France
©JOEL SAGET / AFP

Prise de guerre ?

Covid-19 : une commande française de masques aurait été détournée et achetée en liquide par les Etats-Unis en Chine juste avant l'acheminement vers la France

Renaud Muselier, le président du conseil régional de Provence Alpes Côte d’Azur, a indiqué que des masques qui étaient destinés à sa région auraient en réalité été détournés par les Etats-Unis. La rédaction de Libération a cité un autre cas similaire.

Alors que la question de la pénurie des masques pour le personnel soignant est un sujet sensible, Emmanuel Macron a fait de nombreuses annonces cette semaine afin de relancer la production en France et pour ne plus dépendre de la production étrangère. 

Renaud Muselier, le président de la région Paca, a révélé cette semaine qu'une commande de masques destinée à sa région aurait été déroutée vers les Etats-Unis.

"La commande avec le paiement a été réalisée, c’est-à-dire que les masques sont fabriqués et en attente en Chine. La difficulté que nous rencontrons, c’est l’acheminement. Avec l'ensemble des présidents de région, nous avons commandé près de 60 millions de masques pour nos régions respectives. Ce matin, en Chine, une commande française a été achetée par les Américains cash sur le tarmac. Et l’avion qui devait venir en France est parti directement aux Etats-Unis". 

Renaud Muselier a précisé qu'il est "en train de sécuriser la marchandise de façon à ce […] qu’elle ne soit pas saisie ou achetée par d’autres".

Selon des informations de Libération, une source d'un autre président de région, qui a été victime du même procédé, indique que "les Américains (…) achètent [des masques] partout où ils en trouvent, peu importe le prix. Ils payent le double et comptant, avant même d’avoir vu la marchandise".

Libération - RT France - JeanMarcMorandini.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !