Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
La Norvège est le premier pays européen à utiliser ce système de traçage des malades du Covid19
©Heiko Junge / NTB Scanpix / AFP

Controverse à l'Assemblée Nationale

Covid-19 : Le tracking fera l’objet d’un vote à l’Assemblée

Sujet à débat, le système de tracking de l’application StopCovid sera finalement soumis au vote de l’Assemblée fin avril.

Le gouvernement développe une application, baptisée StopCovid, qui viserait à tracer les données des téléphones pour lutter contre le coronavirus. Une initiative qui n’a pas manqué d’ouvrir le débat en France. Face au tollé, le gouvernement va finalement soumettre ce projet au vote de l’Assemblée fin avril. 

 
Selon les informations du Parisien, « sa tenue a été annoncée par le ministre des Relations avec le Parlement Marc Fesneau, ce mardi matin, lors de la conférence des présidents à l'Assemblée nationale »
Peu avant, Edouard Philippe s'était prononcé favorablement à la tenue d'un tel scrutin. « Il ne faut jamais avoir peur du vote, et ça obligera chacun à prendre ses responsabilités! », a-t-il dit.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !