Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Jean Castex Olivier Véran vaccination vaccins covid-19 coronavirus Alain Fischer

Conférence de presse

Covid-19 : Jean Castex confirme que « la vaccination sera gratuite pour tous »

Le Premier ministre a dévoilé le calendrier de la campagne de vaccination contre la Covid-19 lors d’une conférence de presse ce jeudi 3 décembre.

Le Premier ministre Jean Castex a présenté ce jeudi 3 novembre la stratégie que va mettre en œuvre le gouvernement dans le cadre de la vaccination contre la Covid-19. La campagne, qui devrait commencer dès le mois prochain, sera divisée en trois phases successives.

La première devrait s'ouvrir dès janvier, avec la réception des premiers vaccins. Ils seront d'abord réservés aux personnes âgées dans les Ehpad et pour les personnels à risque y travaillant. Cela représente « environ 1 million de personnes, soit la quantité de vaccin livrées pendant ce premier mois janvier », selon les précisions de Jean Castex.

Ensuite, « le périmètre de vaccination sera élargi au fur et à mesure » selon le Premier ministre. Cette deuxième phase commencera en février, et concernera « environ 14 millions de personnes à risque, à cause de leur âge ou d'une pathologie, ainsi que certains personnels de santé », a indiqué le Premier ministre. Les plus de 75 ans en bénéficieront d’abord, selon le ministre de la Santé Olivier Véran, qui pilotera cette campagne.

La phase 3 pourrait débuter « au printemps », avec l'ouverture de la vaccination « à toute la population ». En priorité seront vaccinés « les 50-64 ans, les personnels essentiels (sécurité, éducation, alimentation), les personnes vulnérables et précaires, et enfin le reste de la population majeure », selon Oliver Véran. La vaccination des mineurs n'est pour l’instant pas à l'ordre du jour.

Grâce à six contrats d'approvisionnement, la France devrait disposer de « 200 millions de doses, qui permettraient de vacciner 100 millions personnes », selon Jean Castex. Les deux premiers disponibles seront ceux de Pfizer/BioNtech et de Moderna. 

Le Premier ministre a confirmé que la vaccination « ne sera pas obligatoire ».

Il a appelé les Français à être « les plus nombreux possibles » à se faire vacciner, « un acte altruiste » pour « protéger les autres ». 

La vaccination sera gratuite, le gouvernement ayant prévu « 1,5 milliard euros, inclus dans le budget 2021 de la Sécurité sociale ».

Jean Castex a précisé que la stratégie vaccinale française était centrée « autour de trois impératifs : la sécurité, la transparence et la proximité ». 

Ces dispositifs seront présentés devant le Parlement en décembre. Un « conseil d'orientation de la stratégie de vaccination » verra le jour pour aider le gouvernement, comportant des experts scientifiques, des professionnels de santé, des représentants des collectivités territoriales, des associations de patients et des citoyens. Il sera présidé par Alain Fischer, professeur en immunologie pédiatrique et nouveau « Monsieur vaccin » du gouvernement.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !