Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Crédits Photo: JOEL SAGET / AFP
coronavirus covid-19 vaccins

Espoir contre la pandémie

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »

Le président de la République a évoqué cette possibilité à l'occasion d'une rencontre ce mardi avec le Premier ministre belge, Alexander De Croo. La campagne de vaccination grand public contre la Covid-19 devrait intervenir entre le mois d’avril et le mois de juin 2021, selon le chef de l’Etat.

Le chef de l'Etat prévoit pour le début de l'année 2021 « une première campagne de vaccination très ciblée, avec des vaccins de première génération » contre le coronavirus. Elle sera suivie « d'une deuxième vague entre avril et juin, plus large et plus grand public, allant vers la vaccination du plus grand nombre », selon les précisions d’Emmanuel Macron durant une rencontre avec le Premier ministre belge, Alexander De Croo, ce mardi 1er décembre.

La campagne de vaccination grand public pour lutter contre la pandémie de coronavirus devrait donc être programmée en France "entre avril et juin" 2021, après la première phase réservée aux publics les plus fragiles.

Dans sa dernière allocution du 24 novembre, Emmanuel Macron avait déjà précisé que la campagne de vaccination, qui ne sera « pas obligatoire », débuterait « vraisemblablement, dès fin décembre-début janvier ».

Selon les informations de BFMTV, le Premier ministre Jean Castex aurait également indiqué que les personnes dans les Ehpad devraient être prioritaires dans le cadre de la vaccination contre la Covid-19 dans les mois à venir.

Jean Castex sera l’invité de Jean-Jacques Bourdin ce mercredi 2 décembre sur RMC et BFMTV. La question de la lutte contre le pandémie de Covid-19 et la stratégie du gouvernement sur le dossier des vaccins devraient être au cœur de cet entretien entre le journaliste de RMC-BFMTV et le Premier ministre prévu mercredi matin.  

Franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !