Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
La construction des stades au Qatar tue chaque jour de nouveaux ouvriers népalais
©

Horrible

Coupe du monde 2022 au Qatar : le nombre d'ouvriers népalais morts sur les chantiers revu à la hausse

Selon un bilan établi par le Guardian, 382 travailleurs auraient péri sur les chantiers en deux ans.

La pression s'accentue sur la FIFA. Alors que l'attribution de la coupe du monde 2022 au Qatar fait toujours débat, un rapport du Guardian sur le nombre d'ouvriers népalais morts sur les chantiers vient d'être publié. Selon le journal, 382 travailleurs ont péri au total depuis le début des travaux il y a deux ans. Un bilan revu à la hausse. L'an passé, 185 Népalais ont trouvé la mort.

Le Guardian souligne que le nombre d'ouvriers morts au total doit être bien plus élevé car d'autres nationalités sont présentes sur les chantiers au Qatar, qui emploierait au total 2 millions de travailleurs immigrés. The Guardian dénonce aussi les conditions de travail. Selon le journal, ni la FIFA ni le Qatar ne sont intervenus et les "conditions se dégradent régulièrement" entraînant toujours autant de décès.

"Nous savons que les gens qui travaillent de longues heures à des températures élevées sont très vulnérables aux coups de chaleur mortels, donc évidemment ces chiffres continuent de provoquer l'inquiétude", a expliqué Nicholas McGeehan, chercheur chez Human Rights Watch.

L'an passé, un rapport de l'ONG Amnesty international décrivait déjà les conditions de travail "inhumaines" dans lesquelles se trouvaient les ouvriers. L'ITUC, un syndicat international de travailleurs, prédisait alors que plus de 4 000 ouvriers trouveraient la mort au Qatar avant 2022.

 

 

Lu sur The Guardian

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !