Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
©Andrew CABALLERO-REYNOLDS / AFP

Bataille de chiffres

Coronavirus : les autorités américaines estiment que la Chine a menti sur le nombre de morts et falsifié les chiffres

Un rapport confidentiel américain estime que le nombre de morts et de cas de contaminations liés au coronavirus et présentés par les autorités chinoises sont intentionnellement bien plus faibles que la réalité.

Selon des informations de Bloomberg, les autorités américaines ont émis de sérieux doutes sur les bilans officiels communiqués par la Chine sur le coronavirus dans leur pays. Un rapport du renseignement américain a été relayé par plusieurs parlementaires. Le document a été remis il y a quelques jours à la Maison Blanche. Le président américain, Donald Trump, a d’ailleurs estimé le 1er avril en conférence de presse que le nombre de morts en Chine causés par la pandémie était "sous-estimé" par Pékin.

Les Etats-Unis sont parvenus à la conclusion que la Chine a menti sur son bilan. Selon les Américains, les chiffres sur l'étendue de l'épidémie du Covid-19 en Chine auraient été largement sous-évalués, d’après un rapport du renseignement américain relayé mercredi par plusieurs parlementaires. Le renseignement américain assure que le nombre de morts et de cas de contaminations au coronavirus en Chine sont faux et sont intentionnellement en-deçà de la réalité. 

Ces accusations relancent donc le bras de fer et vont raviver les tensions entre les Etats-Unis et la Chine. 

Le premier malade du coronavirus en Chine a officiellement été détecté en décembre 2019. Selon un dernier bilan pour la Chine, 3.312 morts ont été enregistrés suite au coronavirus et 81.554 cas ont été comptabilisés par les autorités chinoises. 

De nombreux experts estiment que les données chinoises sont largement sous-évaluées. Ils se basent notamment sur le grand nombre de familles qui se présentent ces derniers jours pour récupérer des urnes funéraires avec les cendres de leurs proches depuis la levée du confinement à Wuhan, le berceau de la pandémie.

Les services de renseignement des Etats-Unis affirment donc dans ce rapport confidentiel que la Chine a caché l'étendue réelle de l’épidémie sur son territoire. Le rapport américain conclut que les chiffres de la Chine sont faux. 

Le gouvernement chinois a révisé à plusieurs reprises sa méthodologie de comptage des cas.

Les autorités chinoises ont tenté de se défendre et de se justifier depuis les révélations de ces dernières heures et suite aux accusations de Washington en démentant formellement ces accusations de falsifications des chiffres. 

Le recensement des victimes et des morts est délicat dans le cadre de l’épidémie de Covid-19. Le cas français est effectivement un bon exemple. Le nombre de personnes décédées dans les Ehpad à travers l'Hexagone n’a par exemple pas été officialisé et en l’absence de tests il n’est pas possible de savoir le nombre exact et complet de personnes qui sont contaminées. Certains individus infectés sont aussi asymptomatiques et ne présentent pas de signes du virus alors qu’ils peuvent potentiellement contaminer d'autres personnes. 

Après la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis de ces derniers mois, la guerre des chiffres vient de débuter à travers cette polémique entre les deux pays. La Chien est sur le point de vaincre l'épidémie de Covid-19 mais redoute une deuxième vague de contaminations. 

Bloomberg

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !