Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
©NICOLAS TUCAT / AFP

Choix cornélien : épidémie ou économie

Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?

Face à la hausse du nombre de contaminations, certains craignent que les hôpitaux ne soient vite débordés

Tous les médias en parlent "Reconfinement : on y va tout droit" titre la Une de Presse Océan, "Reconfinement, 24 heures pour trancher" titre la Une du Parisien avec une photo de Macron. "L'épidémie désormais hors de contrôle" constate le titre de la Une du Monde paru ce mardi midi. L'éditorial du Monde souligne qu'il faut "préserver l’hôpital pour les malades Covid et hors Covid. Face au retour de la pandémie, tout doit être entrepris pour mieux anticiper et accompagner la continuité des soins au-delà des seuls malades atteints par le coronavirus".

Comment répondre à cette crise brutale du système de santé tout en ménageant l'économie française, c'est la grande question. Le choix est cornélien : maladie ou économie

Le reconfinement qui semblait impensable est désormais envisagé par tous. Reste à savoir sous quelle forme. Le tabou est tombé constate Le Point :  "C'était devenu un tabou, il est en passe de se fracasser contre le mur du réel. Depuis ce dimanche, alors qu'un nouveau record d'infections au Covid-19 a été franchi, on ne discute plus, dans les allées du pouvoir, du principe même d'un reconfinement (jusqu'alors fermement exclu par l'exécutif), mais de ses modalités… Qui serait concerné, où, pendant combien de temps ?"

"« Les mesures prises jusqu’à présent ne sont pas suffisantes », juge un dirigeant de la majorité. Il va donc falloir sévir, estime-t-on au sommet de l’Etat, et tenter de faire accepter à la population de nouvelles restrictions sur ses libertés." estime Le Monde.

"Alors que la seconde vague de l'épidémie de coronavirus flambe en France, l'exécutif se réunit en urgence dès ce mardi. Après le président mardi matin, c'est le premier ministre Jean Castex qui recevra en fin de journée «les forces politiques» puis les partenaires sociaux à Matignon" note Le Figaro.

Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique évoque, selon Le Monde, « deux hypothèses » afin de parvenir à freiner la diffusion du virus.  «  un couvre-feu plus massif », étendu à l’ensemble du pays, sur une plage horaire élargie, « et qui puisse également être mis en place le week-end ».  Le scientifique, pense aussi à un confinement « moins dur que celui du mois de mars », « de plus courte durée », qles parents continuant à travailler et les enfants allant à l’école.

Et Elisabeth Borne ministre du Travail met l'accent sur le télétravail ce matin sur France Info : «Le gouvernement encourage les salariés qui le peuvent à rester en télétravail. Il faut aller au maximum en télétravail. Si le poste permet le télétravail, il faut télétravailler».

Certains médecins sont favorables à des mesures radicales : ""Il faut reconfiner le pays et laisser de côté l'économie car ça, c'est rattrapable. En revanche, la réanimation loupée ça ne l'est pas", a déclaré sur BFMTV-RMC l'infectiologue Gilles Pialoux.

"Avancer le couvre-feu et calfeutrer le week-end ou bien reconfiner complètement le pays, mais avec plus de souplesse qu’en mars : ce sont, selon nos informations, les deux solutions qui, pour l’heure, tiennent la corde" écrit Le Parisien.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !