Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Samia Ghali Marseille coronavirus covid-19 conseil scientifique

Stratégie locale

Coronavirus : la ville de Marseille souhaite créer son propre conseil scientifique

La ville de Marseille a l'intention de créer son propre conseil scientifique pour évaluer la situation sanitaire pour "dire (elle-même) ce qui va et ce qui ne va pas" et ne "plus dépendre de certains scientifiques parisiens".

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19, la ville de Marseille a l'intention de se doter d'un conseil scientifique. Cette proposition est portée par la deuxième adjointe à la ville Samia Ghali. Elle a été adoptée en conseil municipal lundi, au moment même où les restaurants de la ville, placée par le gouvernement en zone d'alerte maximale, pouvaient réouvrir après une semaine de fermeture imposée.

Regrettant des "décisions incompréhensibles" et une "bataille de chiffres" avec le gouvernement, le premier adjoint Benoît Payan a salué la proposition de Samia Ghali.

Les contours et les missions de la création éventuelle de ce conseil scientifique n’ont pas été pour l’heure détaillés. 

Samia Ghali s'est confiée à nos confrères de 20 Minutes :

"Ce comité scientifique municipal permettrait de réunir autour d’une même table différents acteurs de la communauté sanitaire, de l’Umih, de la ville de Marseille, du département, de la région, pour discuter et prendre les décisions qui s’imposent". 

Citée par la rédaction de Franceinfo, Samia Ghali s'est exprimée devant le conseil municipal : 

"Je pense qu'il est important de créer un conseil scientifique de la ville de Marseille, avec les collectivités, la préfecture, l'IHU (l'Institut hospitalo-universitaire du professeur Didier Raoult), l'AP-HM, l'hôpital privé, les marins-pompiers, voire la CCI, l'Education nationale... tous ces organismes qui sont au contact de la situation sanitaire au quotidien".

20 Minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !