Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
©

A la mode

Coronavirus : des New Yorkais adoptent le scooter

Face au risque de contagion, le scooter est devenu un moyen pour éviter les transports en commun

Certains New Yorkais qui veulent éviter la promiscuité et le risque de contagion dans les transports en commun ont adopté le scooter. L'AFP, citée par Le Point donne l'exemple du concessionaire Vespa officiel de Brooklyn qui a vendu plus de 200 scooters en trois mois.

Tout a commencé avec les livreurs de repas dont le nombre a augmenté  avec la fermeture des restaurants pour manger pendant la journée de travail.

Puis la mode a touché des New-Yorkais, qui apprécient la liberté et l'autonomie en profitant des beaux jours, et se sont offert un scooter, malgré les risques d'accidents dans une ville où la voiture est reine, et le deux rous plus que rare.

Mais il ne faut pas oublier le service de location de scooters électriques Reve, réservé aux possesseurs du permis de conduire. Revel a connu le succès avec un parc de 3.000 deux-roues. Mais certains utilisateurs n'ont pas respecté le code de la route, oubliant de mettre un casque. Et finalement la mairie a suspendu ce type de location en invitant le loueur à imposer des règles de sécurité plus strictes à ses 300.000 utilisateurs.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !