Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Crédits Photo: John MACDOUGALL / AFP

Climat nauséabond

Chemnitz : un restaurant a été visé par une agression antisémite en marge des manifestations d'extrême droite

Un établissement de Chemnitz a été pris pour cible par une dizaine d'individus. Les tensions sont vives dans cette ville depuis de nombreuses semaines.

Alors que le week-end dernier a été marqué par de vives tensions entre des citoyens et des militants d'extrême droite lors d'une manifestation à Chemnitz, un nouvel incident vient d'être rendu public dans cette ville. 

Un restaurant juif de Chemnitz a été ciblé par une attaque à caractère antisémite. Les faits se sont déroulés, le 27 août dernier, en marge d'une récente manifestation à l'appel de l'extrême droite. Les manifestants dénonçaient la présence de migrants après le meurtre d'un Allemand. Les principaux suspects sont des demandeurs d'asile. 

Selon des informations des rédactions de Freie Presse et Die Welt, une dizaine de personnes ont jeté des pierres et des bouteilles sur le restaurant juif de la ville, le "Schalom". Uwe Dziuballa, le propritétaire du restaurant, a même été blessé à l'épaule lors de cette attaque. Une plainte a été déposée. 

Le délégué gouvernemental allemand à l'antisémitisme, Felix Klein, s'est confié à la rédaction de Die Welt : 

"Si ces informations se vérifient, cela signifierait qu'avec cette attaque contre le restaurant juif de Chemnitz on atteint une nouvelle dimension en matière de criminalité antisémite (...) Cela rappelle les pires souvenirs des années 1930".   

Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !