Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Manuel Valls a dévoilé ce mercredi 19 novembre les chiffres de la délinquance de l'année 2014.
©Reuters

Résultats

Cambriolages et vols à main armée : ils ont diminué de 4,3% et 14,8% en un an

Manuel Valls a dévoilé mercredi 19 novembre les chiffres de la délinquance pour 2014.

Les vols à main armée et les violences crapuleuses ont reculé en France au cours des douze derniers mois écoulés, a annoncé Manuel Valls ce mercredi 19 novembre à Beauvais lors d'une conférence consacrée aux premiers chiffres de la délinquance recensés par le nouvel outil statistiques (SSMSI). Les cambriolages de résidences principales ont diminué de 4,3% en un an, une première depuis six ans, s'est félicité le Premier ministre. Dans le même temps, les vols à main armée ont reculé de 14,8% et les violences crapuleuses (agressions dans le but de voler) ont diminué de 9,4%. En revanche, les violences non crapuleuses ont augmenté de 3,3%, a reconnu Manuel Valls.

Au niveau des cambriolages, des reculs importants ont été observés dans les zones rurales : -22,23% dans la région Centre, -18,17% en Picardie et -10,36% en Bretagne. Un recul notable a également été constaté au niveau des vols de voitures. Les 10 premiers mois de 2014, 9 000 voitures ont été volées dans le pays, contre 9 300 lors de la même période en 2013. Par ailleurs, selon le SSMSI, environ 400 vols arme à feu ont été recensés depuis le début de l'année 2014, contre 406 l'année dernière. "Pour la première fois depuis plus de dix ans, le nombre de vols à main armée avec armes à feu pourrait être en dessous de la barre des 5 000 pour l'année 2014", s'est réjoui le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. Les homicides ont, quant à eux, reculé de 2,3% sur les dix premiers mois de l'année par rapport à la même période en 2013.

Manuel Valls a également tenu à prendre la défense des forces de l'ordre, objets selon lui de "trop de mises en cause", notamment lors du décès du jeune Rémi Fraisse sur le site du barrage de Sivens. "Et tout au long de cette matinée avec Bernard Cazeneuve, nous rappellerons combien le sens de l'Etat, combien l'ordre républicain, combien les valeurs de la République reposent sur l'action des policiers et des gendarmes", a-t-il déclaré alors qu'il s'apprêtait à inaugurer le nouveau commissariat de Beauvais. Selon lui, la France doit apporter un "soutien déterminé aux forces de l'ordre parce que vous êtes garants de l'ordre républicain et de la cohésion nationale". "Soyez fiers", a lancé le Premier ministre aux policiers. "Exercer le métier de policier est, je le sais, exigeant, difficile, parfois ingrat, souvent dangereux. Aussi, je voudrais vous redire ma reconnaissance et ma gratitude pour le travail que vous accomplissez au quotidien", a-t-il conclu.

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !