Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
©

Suite (et sans doute pas fin)

Bygmalion : l'entreprise serait en liquidation judiciaire

C'est ce qu'avance ce jeudi Valeurs actuelles qui s'appuie sur une source interne au Tribunal de commerce de Paris.

L'affaire Bygmalion n'en finit plus de rebondir. Ainsi, ce jeudi, selon des informations de l'hebdomadaire Valeurs actuelles qui cite une source interne au Tribunal de commerce de Paris, confirmée par une source interne à la société, il est fait état d'un supposé placement en liquidation judiciaire de l'entreprise.  

Concrètement, cette procédure aurait été engagée à la demande de Bygmalion ce jeudi 17 juillet. Toujours selon Valeurs actuelles, loin de clore le feuilleton entamé par les révélations des surfacturations de prestations lors de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012, ce nouvel épisode va entraîner la nomination d’un liquidateur judiciaire qui aura accès à la totalité de la trésorerie, des contrats et des factures de la société depuis l’origine.

A noter que ce mardi, ce scandale a connu un autre rebondissement, plus politique celui-ci. En effet, le bureau politique de l'UMP avait acté une quinzaine de départs, dont celui de Jérôme Lavrilleux et trois procédures de "licenciement pour faute". Il s'agit d'Eric Césari, de Fabienne Liadzé et de Pierre Chassat, qui avaient eux aussi la possibilité de signer les factures.

 
lu sur Valeurs actuelles

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !