Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie

Fin de la pression fiscale ?

Bruno Le Maire annonce que 15 millions de foyers fiscaux vont bénéficier de baisses d'impôts

Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, était invité sur LCI ce vendredi, après les annonces du président de la République. Le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, a également évoqué la question des impôts sur RTL ce matin. Ils ont précisé les mesures dévoilées par Emmanuel Macron sur la fiscalité lors de sa conférence de presse.

Bruno Le Maire a annoncé ce vendredi 26 avril que la réduction de l'impôt sur le revenu devrait bénéficier à 15 millions de foyers fiscaux en France. 

Le ministre de l'Economie s'est exprimé sur LCI

"Ma proposition sera qu'environ 15 millions de foyers fiscaux français puissent être touchés, concernés par cette baisse d'impôt (…) Je souhaite que les 5 milliards se concentrent sur la première tranche - soit les contribuables imposés à 14% - mais je souhaite que ceux qui sont dans la deuxième tranche - imposés à 30% - soient aussi touchés"

Le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, a également évoqué ce vendredi une baisse de 10% de l'impôt sur le revenu pour les classes moyennes. Il a précisé sur RTL que ces réductions s'appliqueront "dès le mois de janvier 2020" :

"Depuis le début du quinquennat, on a baissé les impôts de 14 milliards. On va les baisser plus. C’est un effort massif et je pense que c’était nécessaire".

Les 5 milliards d'euros de baisses d'impôts sur le revenu, annoncés par Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse, seront concentrés sur les deux premières tranches du barème. La mesure figurera dans le projet de loi de finances pour 2020.   

La mesure sera inscrite dans le projet de loi de finances pour 2020 qui sera présenté à l'automne. 

Ce dispositif va donc cibler les classes moyennes.

Selon Bruno Le Maire, l'idée est "d'adoucir" l'entrée "parfois très brutale" dans l'impôt sur le revenu. Le financement de la mesure est prévu par la baisse de la dépense publique, des dépenses de l'Etat et la suppression de niches fiscales pour les entreprises.  

Franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !