Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
©LUDOVIC MARIN / AFP

Fulanis

Bernard-Henri Lévy alerte sur le massacre des chrétiens au Nigeria

Dans le cadre d'un reportage pour Paris Match, Bernard-Henri Lévy a tenu à témoigner sur les difficiles conditions de vie des chrétiens au Nigeria face à la menace des Fulanis.

Le philosophe Bernard-Henri Lévy est parti enquêter pour Paris Match au Nigeria. Il s'est rendu à Godogodo. 

Les paysans chrétiens du Sud seraient menacés par des bergers musulmans du Nord, les Fulanis.  

Bernard-Henri Lévy livre le témoignage d'une jeune femme évangéliste. Les Fulanis ont tué ses quatre enfants sous ses yeux. Les agresseurs lui ont tranché le bras. 

Bernard-Henri Lévy s'est aussi rendu à Adan, plus au nord. Il a recueilli le témoignage d'une autre femme rescapée d’un massacre similaire. Agressée à la machette et laissée pour morte après une plaie par balle, son agresseur l'asperge d'essence et y met le feu. Lors de cette attaque des Fulanis, 72 villageois sont morts, dont son mari. 

Le philosophe a aussi constaté que des églises avaient été vandalisées. 

" J’ai vu, à Daku, près de Jos, capitale de la Middle Belt chrétienne, au cœur d’un paysage de prairies verdoyantes qui firent les délices des colonisateurs anglais, une église vandalisée, les tôles du toit effondrées, un tas de braises froides qui sont tout ce qui reste de la croix. (…) Je comprends qu’il y a là un Boko Haram élargi ; un Boko Haram en extension et rampant ; un Boko Haram délocalisé, villagisé, démultiplié ; un Boko Haram qui a traversé les frontières où le monde le pensait cantonné et qui sème, partout, les graines de la tuerie ; bref, une forêt de crimes fulanis que cachait l’arbre de Boko Haram… Les deux sont liés, naturellement (…) Les Fulanis, c’est la sauvagerie de Boko Haram étendue à tous les mécréants – chrétiens et musulmans – du Nigeria et, au-delà, du Tchad, du Niger et du Cameroun…".

Le philosophe évoque "un nettoyage ethnique et religieux méthodique".

A Abuja, capitale fédérale, il a rencontré dix-sept chefs de communauté chrétiens. Ils ont livré des témoignages glaçants à Bernard Henri-Lévy : 

"Et, chaque fois, cette banalité d’un mal dont eux-mêmes ne comprennent pas comment il a pu s’emparer de pâtres qui sont, eux aussi, après tout, des damnés de cette terre : l’appel des mosquées radicalisées par les Frères musulmans et qui se multiplient dans l’exacte mesure où les églises brûlent ? Le suprématisme peul ancestral chauffé à blanc par de mauvais bergers ? Ou juste la sauvagerie des hommes qui ne demande qu’à ressurgir quand on agite, sous leur nez, les maléfices ?"

L’administration serait noyautée par les Fulanis. Le président Buhari tient, aujourd’hui, "grâce aux subsides d’Ankara, du Qatar et des Chinois". Il est lui-même un Fulani.

Le reportage de Bernard-Henri Lévy au Nigeria pour Paris Match est à retrouver à cette adresse : ICI

Paris Match

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !