Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
©Reuters

Sur place

Bernard Cazeneuve en visite à Ajaccio : "il n'y a en Corse de place ni pour la violence, ni pour le racisme"

Le ministre de l'Intérieur a tenu à "marquer [sa] réprobation la plus ferme" contre les actes anti-musulmans commis dans une salle de prière.

En visite à Ajaccio après les récents évenements, Bernard Cazeneuve a exprimé ce mercredi son soutien aux pompiers et aux policiers sur place. Le ministre de l'Intérieur a également tenu à "marquer [sa] réprobation la plus ferme" contre les actes anti-musulmans commis dans une salle de prière de la ville. "Il n'y a en Corse de place ni pour la violence, ni pour le racisme", a-t-il déclaré.
 
Bernard Cazeneuve s'est ensuite entretenu avec des habitants des Jardins de l’Empereur, un quartier devenu le théâtre de violences et de débordements racistes depuis Noël, avant de visiter la salle de prière où des exemplaires du Coran ont été brûlés. Cette visite intervient six jours après l'agression de deux pompiers et d'un policer, ainsi que les manifestations racistes qui ont eu lieu en guise de représailles le 24 décembre dernier.
Lu sur 20 Minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !