Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International

"Geronimo, ennemi tué au combat"

Ben Laden : Panetta détaille l'opération

Le chef de la CIA explique pourquoi il a exclu le Pakistan du raid militaire, et délivre de nouveaux détails sur une intervention très sensible.

[Mis à jour à 17h20]

Leon Panetta, le chef de la CIA en charge de l'opération contre Ben Laden, est sorti de son silence pour la première fois. Il détaille à Time comment il a présenté le projet d'intervention à Barack Obama et comment celui-ci a décidé de l'autoriser malgré les dernières incertitudes sur la présence de Ben Laden dans la maison visée. M. Panetta explique avoir privilégié l'envoi d'une petite équipe de forces spéciales car des missiles étaient susceptibles de causer des victimes collatérales.

Le patron de la CIA explique surtout que les Etats-Unis ont délibérément exclu les autorités pakistanaises de l'opération parce qu'ils ne leur font pas confiance. M. Panetta confie qu'il craignait que le projet "fuite" jusqu'aux oreilles de l'entourage de Ben Laden. Le succès du raid ouvre, selon un ancien chef de la CIA, de notables opportunités pour les Etats-Unis dans leur relation avec le Pakistan : "Ils devraient maintenant ressentir une très forte pression pour être plus coopératifs avec nous sur les autres problèmes. (...) C'est ce que l'on appelle l'effet de levier".  

[Le 3 mai]

Geronimo E-KIA ("Geronimo, ennemi tué au combat") était le nom de code attendu avec impatience par Barack Obama, qui devait lui annoncer la mort d'Oussama Ben Laden. Malgré des zones d'ombres persistantes sur l'opération commando, les autorités américaines ont dévoilé quelques éléments sur son déroulé.

D'après ABC, 12 membres des forces spéciales de la marine américaine auraient fondu en hélicoptère sur le bâtiment dans lequel était caché Ben Laden en compagnie de ses proches. "Geronimo", auraient-ils indiqué à Barack Obama, Hillary Clinton, et d'autres hauts responsables, qui suivaient l'opération à distance, afin de les informer de la présence bien réelle d'Oussama Ben Laden. L'opération aurait duré 40 minutes, jusqu'à ce message tant attendu : Geronimo E-KIA ("Geronimo, ennemi tué au combat"). La chaîne américaine ABC est la première à avoir fourni des images de la pièce dans laquelle le terroriste aurait été tué :

Dans la journée de lundi, la CIA a montré des images des lieux, comme cette maquette du bâtiment dans lequel était caché Oussama Ben Laden :

Cette image satellite, également fournie par la CIA, compare les lieux en 2011 et 2004, époque à laquelle la demeure n'était pas encore construite. Elle a été érigée à moins d'un kilomètre d'une académie militaire pakistanaise :

Business Insider propose un diaporama avec davantage d'images similaires. Mais les photos les plus discturées autour de la mort de Ben Laden sont aussi celles qui n'ont pas encore été montrées par les autorités américaines : les images du corps de Ben Laden et de l'assaut. 

Les Américains devront aussi s'expliquer sur l'immersion du corps d'Oussama Ben Laden, qui ne respecterait pas les rites musulmans d'après les autorités religieuses islamiques, contrairement à ce qui a pourtant été déclaré par Washington.

 

Lu sur ABC News

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !