Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Mario Draghi, président de la Banque Centrale Européenne

A l'attaque

BCE : le programme de rachat de dettes publiques et privées débutera le 9 mars

Mario Draghi a rappelé que le but de cette opération est de remonter les prix en zone euro.

L'objectif est clair depuis des mois : éviter la déflation. Ainsi, ce jeudi, Mario Draghi a annoncé que la Banque centrale européenne va débuter son vaste programme de rachat de dettes publiques et privées le 9 mars. "Nous commencerons lundi à acheter des titres de dettes publiques et d'autres titres du secteur privé sur le marché secondaire" a-t-il déclaré depuis Chypre. La BCE doit injecter 60 milliards d'euros par mois dans l'économie de la zone euro jusqu'en septembre 2016 au moins. 

Les prix en zone euro ont à nouveau reculé en février, de 0,3% après une chute de 0,6% en janvier, très loin de l'objectif de la BCE d'une inflation légèrement inférieure à 2%.

Par ailleurs, comme l'attendaient les observateurs, la Banque centrale européenne a aussi laissé ses taux inchangés. Le principal taux directeur, référence pour le crédit zone euro, se maintient donc à 0,05%, le plus bas niveau historique auquel il avait été amené en septembre. Le taux sur les dépôts des banques a été laissé à -0,2% et celui sur les prêts à très court terme à 0,3%.

Enfin, la Banque centrale européenne a réclamé à la Grèce des avancées sur les réformes avant de rétablir le financement des banques. Concernant la croissance dans la zone euro, elle a relevé ses prévisions pour 2015 et 2016, à 1,5% et 1,9%.

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !