Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
le roi salmane
©Reuters

Fini !

Arabie saoudite – Iran : rupture des relations diplomatiques

La monarchie saoudienne a exigé "le départ des membres de la représentation diplomatique iranienne" de Riyad tandis que des tirs contre des policiers saoudiens ont eu lieu dans l'est du pays.

Les deux puissances du Moyen-Orient sont désormais ouvertement en conflit diplomatique. Au point que l'Arabie Saoudite a annoncé la rupture des relations avec l'Iran et "le départ des membres de la représentation diplomatique iranienne." La faute aux violences qui ont visé l'ambassade saoudienne de Téhéran, incendiée par des manifestants, "une violation flagrante de toutes les conventions internationales" a plaidé le ministre des Affaires étrangères saoudien. C'est la troisième fois, depuis 1979, et la Révolution islamique en Iran que les deux puissances rompent leurs relations diplomatiques. C'était déjà le cas en 1987 et 1991.

Cette fois, c'est l’exécution d'un contestataire chiite par la monarchie saoudienne sunnite qui a mis le feu aux poudres en Iran, pays majoritaire chiite, alors qu'une guerre entre entre ces deux communautés ensanglante toute la région depuis des années. Sa mise à mort avait d'ailleurs été critiquée par les pays occidentaux, comme facteur de déstabilisation de toute la région.

Dans le village du chef contestataire exécuté, des tirs ont tué un homme ce lundi matin après une descente de la police.

 

Lu su BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !