Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Après la découverte d'une faille, Google ferme son réseau Google +
©NICHOLAS KAMM / AFP

La goutte d'eau

Après la découverte d'une faille, Google ferme son réseau Google +

Selon l'entreprise californienne, la faille avait affecté son réseau Google + au point de le remettre en question.

La nouvelle aurait pu ne plus être d'actualité, mais elle est malgré tout de taille. Google a reconnu ce lundi 8 octobre avoir découvert une faille de sécurité d'une grande ampleur en mars dernier. Un demi millon de comptes auraient alors été exposés, et même si le géant affirme avoir colmaté la fuite à l'époque, cet incident aura précipité la mort de Google +, le réseau social de Google.

Google + avait été lancé en 2011 dans le but de concurrencer Facebook et d'offrir de nouveaux services au système de messagerie de Google, Gmail. Malgré un grand nombre d'inscrits (toute personne ayant un compte gmail étant d'office inscrit sur Google +), le temps passé sur le réseau n'a jamais décollé, en faisant une plateforme très peu vivante et donc inutile. Facebook, qui a connu une faille lui aussi ces derniers temps (et une faille nettement plus importante : 100 fois plus de comptes avaient été exposés - 50 millions) a passé l'épreuve sans trembler. Cette affaire de fuite aura donc été le problème de trop, et précipité un Google + chancelant dans la tombe. 

Comme un ultime camouflet, Facebook a profité de cette journée pour lancé son écran de communication, Portal

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !