Anne Hidalgo annonce l'interdiction de stationnement des trottinettes sur les trottoirs à Paris | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Anne Hidalgo annonce l'interdiction de stationnement des trottinettes sur les trottoirs à Paris
©JACQUES DEMARTHON / AFP

Régulation

Anne Hidalgo annonce l'interdiction de stationnement des trottinettes sur les trottoirs à Paris

La maire de Paris Anne Hidalgo a annoncé que les trottinettes allaient être interdites de stationnement sur les trottoirs à Paris. Elle souhaite également proposer aux opérateurs de brider la vitesse des engins à 20 km/h dans toute la capitale et à 8km/h sur les zones réservées aux piétons.

L'utilisation des trottinettes électriques, disponibles en libre-service, se multiplie de plus en plus dans les grandes villes. Ce moyen de transport est au cœur de nombreux débats ces dernières semaines sur la dangerosité des trottinettes et des risques de collision avec les piétons ou les voitures.  

Selon des informations de Franceinfo et de L'Express, la maire de Paris Anne Hidalgo a annoncé, ce jeudi 6 juin, l'interdiction de stationnement des trottinettes sur les trottoirs. 

Elle a également demandé aux opérateurs de limiter la vitesse des trottinettes. 

Anne Hidalgo s'est exprimée dans le cadre d'une conférence de presse. Les trottinettes électriques "devront stationner sur les places de stationnement situées sur la chaussée et déjà utilisées par les voitures et les deux-roues motorisés". Les trottinettes seront aussi "interdites dans tous les parcs et jardins" de Paris. Le"port du casque" sera également recommandé.

La maire de Paris souhaite aussi que les opérateurs brident la vitesse des trottinettes à 20 km/h dans toute la capitale, voire 8 km/h sur les zones piétonnes. 

Anne Hidalgo souhaite que ces mesures entrent en vigueur "dès début juillet".

L'Express

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !