Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Angela Merkel reste la femme la plus puissante du monde, selon "Forbes"
©

Sur le toit du monde

Angela Merkel reste la femme la plus puissante du monde, selon "Forbes"

Christine Lagarde est la seule Française à figurer dans ce top 100.

Angela Merkel est toujours la femme la plus puissante du monde. Forte de son maintien à la tête de l'Allemagne, la chancelière devance Dilma Rousseff, présidente du Brésil, la femme d'affaires philanthrope Melinda Gates et Michelle Obama dans le classement établi par Forbes. "Elle est la colonne vertébrale de l'Union européenne et elle porte le destin de l'euro sur ses épaules", affirme le magazine américain. Difficile de lutter.

Christine Lagarde est en bonne position. Seule Française de ce palmarès, la directrice générale du FMI se hisse à la septième place du classement. La première femme à occuper ce poste grimpe d'une petite place par rapport à 2012. Le top 5 se rapproche pour l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy, qui pourrait, sait-on jamais, se servir du FMI comme d'un tremplin vers l'Elysée.

Deux artistes de poids figurent dans le classement Forbes. Il s'agit des incontournables Beyoncé (33 ans, 17e) et Lady Gaga (27 ans, 45e), plus jeunes femmes à apparaître au palmarès. A l'opposé, la doyenne du classement Forbes reste l'inamovible reine Elisabeth II, solidement ancrée à la 41ème position.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !