Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Agressions sexuelles à Cologne : la Slovaquie demande un sommet européen extraordinaire
©

Demande pressante

Agressions sexuelles à Cologne : la Slovaquie demande un sommet européen extraordinaire

"Il faudrait modifier le calendrier que nous avons récemment approuvé, parce que nous ne pouvons pas attendre jusqu'à l'automne" a déclaré le Premier ministre slovaque Robert Fico.

La Slovaquie souhaite des discussions urgentes. Après la vague de violences à Cologne le soir du réveillon, où des femmes ont été victimes d'agressions sexuelles et volées, le Premier ministre slovaque Robert Fico a demandé vendredi un sommet extraordinaire de l'Union européenne.

A LIRE AUSSI : Vague d’agressions sexuelles à Cologne : quand la peur de l’explosion paralyse police et médias allemands

Lors d'une conférence de presse, le responsable politique a déclaré : "Je m'adresse au président du Conseil européen, Donald Tusk, et au  président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, pour qu'ils  examinent une accélération de la décision sur la mise en place d'un corps  européen de garde-frontières et de garde-côtes et je pense que pour cette  raison, il sera nécessaire de convoquer aussi un sommet extraordinaire."

"Il faudrait modifier le calendrier que nous avons récemment approuvé,  parce que nous ne pouvons pas attendre jusqu'à l'automne, à la lumière des événements qui ont eu lieu" à Cologne, a-t-il ajouté. "Concrètement, quelque chose peut voir le jour en automne. mais avant l'automne, deux millions de personnes peuvent déjà venir en Europe, parce que  personne ne les arrête", a-t-il renchéri.

Le chef du gouvernement slovaque a rappelé que ces agressions ne se sont pas limité à l'Allemagne, mais avaient eu lieu dans d'autres pays européens.

Pas sûr néanmoins que Robert Fico arrive à ses fins. A Bruxelles, une source a déclaré que "le président Tusk ne prévoit pas et n'a pas l'intention de convoquer un sommet spécial. Le prochain Conseil européen est fixé aux 18-19 février".
Lu sur Le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !